Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 09:52

Dépression

 

Hier tu m’as dit “tue-moi”

Évidemment je ne t’ai pas cru

Mais quand j’ai senti ton émoi

Je me suis dit « ça ne va plus »

 

Oh là là, quelle surprise !

Tu étais même si sincère

Que j’en suis resté si stupide

À en douter de mes oreilles

 

La vie est pourtant si belle

Mais pour toi tout est en pire

Sans équilibre sur ta selle

Où sont tes beaux sourires ?

 

Dis-moi ce qui ne va pas

Et je jouerai les psychologues

Je n’ai jamais encore fait ça

Mais j’analyserai ton monologue

 

Mon coeur, depuis j’ai si peur

Tes volontés sont si terribles

Je ne suis ni Dieu, ni docteur

Comment stopper ta dérive ?

 

Après cette longue nuit

J’espère que tout est oublié

Je pense que lundi est maudit

Donc on ne va plus en parler

 

Révoltère

Mai 2009

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Révoltère - dans Poemes a aimer
commenter cet article

commentaires