Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Publié depuis Overblog

Publié par Révoltère sur 10 Mars 2020, 18:41pm

Catégories : #AINSI VA LA VIE

Au chalet

 

Nous allions souvent mes amis et moi

Au «Chalet» comme nous l’appelions

Ah ça il portait bien son nom quoi qu’il en soit

C’était un vrai de vrai, un véritable comme nous les aimions

Mais faute d’inspiration et sujet de discorde à répétition

Nous ne l’avons jamais baptisé d’un plus doux prénom

 

Il était unique en son genre, et c’était sa force et son charme

Construit de nos propres mains, il reflétait nos peurs et nos envies

De part ses couleurs, ses formes, son visage taillé à la hâte

Certains lui attribuait des sentiments, un peu farfelus

Et même si je reconnais qu’il avait peut-être une âme

A plusieurs reprises on a cru qu’il était bel et bien en vie

 

Comment l’oublier ? Il recèle tant de souvenirs

Tant d’événements s’y sont produits, oh bien sûr je vous vois venir

Moqueurs et ironiques, ce ne sont pas vraiment des moments bien importants

Mais vous savez il y avait comme une sorte de magie

Rien n’était comme ailleurs, ici le plaisir était encore meilleur

Tout semblait résolu à ce qu’il n’y ait jamais de regret et de nostalgie

 

La simplicité avant tout, ce petit coin était le notre, notre taudis

Où bien des journées, des soirées et des nuits entières s’y sont enchaînées

Au rythme des musiques, des discussions, des jeux et de bières

Où nombre d’amis s’y sont formés ; aimés ou déchirés

Il y en a eu des colères, des joies et des fous rires

Ici tout était prétexte à un anniversaire, à un fête

 

Je me rappelle bien souvent aujourd’hui

Tout ce que j’y ai fait, appris, ce que j’y ai gagné et perdu

Une partie de ma jeunesse est là-bas entre ses murs

Et s’ils pouvaient parler...non, ils en ont trop vu et trop entendu...

Ah c’était quelque chose ce chalet, un véritable repaire à coup sûrs

Qui, à défaut de sagesse nous apporta son effervescence et sa vertu

 

Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents