Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Le syndrome de l’homme moderne

Publié par Révoltère sur 1 Mars 2020, 08:07am

Catégories : #Tendre insolence

Le syndrome de l’homme moderne

 

Je ne veux pas d’un monde

Où baigne tant de honte,

Tant de conneries

Mais le pire de tout ceci

C’est que tout semble en harmonie

Une sorte d’équilibre dans l’injustice

Comme si tous ces cons

Semblaient presque heureux de vivre

Peut-être croient-ils à la bénédiction

D’un Dieu à jamais invisible

Qui viendrait par quelque divine intervention

Changer leur avenir.

 

Par une révolution pacifique...

Il faudrait, il faudrait...

La phrase est devenue classique

dans le moindre troquet

Que l’on répète entre les hics

D’une soirée à demi-sec

Ils se disent tous prêts

Mais ont les couilles aux orteils

Ca les effraie ces pauvres mecs

Ils sont bien tous pareils

 

C’est une question de croire

C’est une question de savoir

Moi je l’appelle

Le syndrome de l’homme moderne

 

Pourquoi risquer de tout perdre

Pour la cause des autres

Si on n’y a rien à en retirer

Personne ne va tenter de se lancer

Dans un tel projet à moins d’être assuré

D’avoir à récupérer à l’arrivée

Sinon un avantage financier

Une forme de marchandage de respect

 

Celui qui n’a rien

Dira toujours O.K

Mais n’aura pas les moyens

De concrétiser sa haine

En force armée et ainsi réaliser

Ce dont il a tant rêvé.

 

Quant à ceux qui sont propriétaire

Plus nombreux mais minoritaires

Quant à l’importance de leur affaire

Ils ont beaucoup trop peur

Pour remettre tout à coup tout en jeu

Ils ne demanderaient pas mieux

Mais la terreur fait des malheurs

Reste à imaginer les conséquences

On comprend mieux leur silence

Mais alors qui va bouger ?

 

C’est une question de vouloir

C’est une question de pouvoir

Moi je l’appelle

le syndrome de l’homme moderne

 

Chacun veut la reconnaissance

Il voudrait être le “Monsieur”

Dont on se sert comme référence

A mi-chemin avec les Dieux

Quelqu’un qui serait plus qu’ordinaire

Un être unique sur la Terre

Plus que spécial : extraordinaire

plus que maître : le chef planétaire

Qui refuserait cette offre promotionnelle ?

Personne ou bien ils sont menteurs

C’est le rêve universel

Commun à toute l’espèce humaine

Et au plus profond de chaque coeur

Se tapissent des pulsions primitives

Quelques peu fratricides

Inconscientes mais bien présentes

Et tous n’hésitent pas à employer la violence

Pour réaliser leurs fantasmes hitlériens,

Napoléoniens ou même chrétiens.

 

On ne changera jamais l’humanité

Elle est faite pour s’entre-tuer

Il n’y aura pas la paix sur la Terre

Que lorsque tous les hommes seront poussière

Je ne crois pas à la morale des bonnes soeurs

La bonne conscience ne rapporte pas d’argent,

Ni de gloire, ni de baume au coeur

 

C’est une question incontournable

C’est une question pirate et fatale

Moi je l’appelle

Le syndrome de l’homme préhistorique moderne

 

                                                                                                         Révoltère

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents