Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Les prédateurs

Publié par Révoltère sur 3 Mars 2020, 17:57pm

Catégories : #Tendre insolence

Les prédateurs

 

Eh, oh je lance le mono

Prêt ? Ok, alors nous embarquons

La bande lance sa stéréo, écoute-moi ce son

Ma mélodie crée l’harmonie

Ecoute, écoute, apprécie

Décompresse le stress tu tèjes

Relax, cool détente et repos

La musique calme les maux, l’esprit s’évade, tu planes

Pas de contrainte, pas d’inquiétude

Quoi je feinte ? Non je disculpe

Je disculpe, inculpe, prends du recul

Je développe mes idées, c’est simple mais fallait y penser

La célébrité ? Non merci. Refusée !

Je n’ai pas besoin d’elle pour exister

J’aurais quoi de plus, hein ? Ah oui je sais

La première page de VSD, du pognon à s’en torcher

Les plus belles filles de Marc Dorcel, peut-être même

Une limousine, mon pin’s à gagner sur TF1

Non merci j’en veux pas, sans façon

Rien de tout cela, n’insistez pas

Qu’on ne m’impose pas ma personnalité

Et que personne ne s’avise à vouloir la modifier

On ne me contrôle pas, je suis le patron,

L’actionnaire et le seul employé

De ma grande usine à idées.

Je veux juste décrire ce qui me dérange

Et je n’ai rien à vendre ou à échanger

Pas d’argent à prendre, rien à me sucrer

Je m’échappe, j’ai gagné je crois

Mais ils me rattraperont, ils m’auront

Les prédateurs arrivent mais moi je resterai moi

 

Alors je lance le débat :

Peut-on rester insensible à tout cela ?

Insensible, non c’est impossible

On ne peut pas fermer les yeux, rester autre, silencieux

Si personne ne dit rien les choses seront toujours ainsi

Si personne ne fait rien les jugements seront jurisprudence

Aujourd’hui je crains que tout ici soit compromis

Du pire comme du meilleur tout semble possible

Et dans 50 ans, que sera, qui verra, qui mangera ?

Nos enfants nous accuseront, nous seront coupables

D’impuissance et de l’état de dégradation auquel

Nous seront sans doute parvenu, oui coupables

 

De pollution, de destruction, de trahison

Faut-il pour autant agir et que pouvons-nous faire ?

Soyons positif, les obstacles ça se détruit

Les prédateurs peuvent venir, je les invite

Pour une petite partie entre mauvais amis

 

Faites-moi une place dans votre coeur

Je veux y planter les raisins de la colère

Faire de sorte que l’univers change les couleurs

De sa formidable fresque animée

Sans douleur, je veux charger vos têtes

D’une réflexion sur nos capacités à bouleverser

Tout d’un coup l’organisation, oui l’organisation

Je ne veux pas d’idéologie, de vision de monde utopique

Je ne veux pas de prophétie, de promesses d’avenir fantastique

Je veux simplement vivre le moment présent et non pas le fuir

Ferme les yeux, tu t’imagines un monde sans société

De pouvoir déguisé, de profiteurs, de puissants investisseurs,

Un monde où tout serait juste et justice, un monde simple

Retournons au passé, allons corriger nos erreurs

Malheureusement j’ai bien peur que notre fin soit une fatalité

Quoi que nous fassions, quoi que nous ferons

Même si nous pouvions changer l’histoire, la refaire cent fois

On ne pourra empêcher l’imbécile scénario, seulement

Le dévier, le réorienter vers des traverses moins tumultueuses

Nous sommes des bêtes, ne l’oublions pas

Et comme les dinosaures, chez eux il y a plusieurs familles,

Des dominants, des dominés, des grands et des petits

Des vieux, des éphémères, des gentils et de méchants carnivores

On ne changera pas l’épilogue, nous sommes tous des prédateurs

 

Mais moi je veux fuir, loin, très loin

Quitter les rites imbéciles, les croyances bidons

Toutes ces processions, ces manipulations

Combien de temps durera mon évasion ?

Car c’est sûr les prédateurs ils m’auront

 

                                                                                                              Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents