Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Tant pis

Publié par Révoltère sur 17 Mars 1998, 19:01pm

Catégories : #POEMES A MOURIR

Tant pis

 

Je reconnais que j’ai mal joué

Je me suis complètement planté

J’avais pourtant tout calculé

Les réponses, les ripostes, les visées

N’auront pas suffit à me proclamer

Le nouvel as de la promiscuité

 

J’ai tout essayé pour les énerver

A croire que ces types étaient blindés

Ils ne se sont jamais rebiffés

J’ai tout essayé, même de crier

Frapper les murs, casser ma vaisselle métallisée

Pas un soupçon de bruit de l’autre côté

 

Alors j’ai mis les watts de ma télé

Presque aux extrêmes, sans succès

Ma chaîne-hifi gueulait de l’AC/DC

L’aspirateur suffoquait, puis j’ai hurlé

Sèche-cheveux, machine à laver

Les plombs n’ont même pas sautés

 

A un moment j’ai pensé leur téléphoner

Mais qu’est-ce que j’aurais raconté ?

Que c’était moi le cinglé d’à côté

Celui qui tambourinait sur des casseroles abîmées

Comme un batteur de métal acharné

4 heures du mat pour ne rien oublier

 

Qui étaient ces coincés du cul, ces bouchés ?

Peut-être des sourds en communauté

Bref, j’aurais voulu les voir débouler

Ils m’auraient peut-être sauvé

Ou tout du moins pour un temps résonné

Ils ne sont jamais venu, j’ai appuyé

 

Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents