Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 08:29

Wu Da Lian Shi

 

 

J’irai à Wu Da Lian Shi de bon matin

Me remplir de cet air si serein

De mon esprit ouvert et, certain

Qu’ici la jalousie ne vaut plus rien

 

Je gravirai à Wu Da Lian Shi les grands volcans

Endormis comme de riches enfants

Insoucieux des vents libres et ennuyants

Heureux sous la pluie du Heilonjiang

 

Je boirai à Wu Da Lian Shi l’eau magique

Qui a guéri ces maladies maléfiques

Et elle me dira mon avenir unique

Au cours d’une baignade très « diéthètique »

 

Je reverai à Wu Da Lian Shi d’un monde idéal

Construit en simplicité, en minéral

Sans maladie de pensée, sans général

Où le ciel de nuit n’a plus rien de fatal

 

Je dormirai à Wu Da Lian Shi les yeux ouverts

D’une beauté féconde sans travers

Satisfait d’avoir trouvé le repaire

Qui ne craint ni misère, ni poussière

 

Je volerai à Wu Da Lian Shi les mains tendues

A toucher les etoiles pur(es) et repu(es)

De mon voyage au pays meconnu

Je m’éblouirai de ce que j’ai vu

 

Janvier 2010

Révoltère

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:11

Leshan

 

 

C’est un grand monsieur

Assis dans le calme

La tête dans les cieux

Sous des pluies de larmes

 

Il regarde l’infini

Les yeux si ouverts

Au mystérieux paradis

D’une curieuse terre

 

Ici se marient les rivières

Et naissent les promesses

Où les plus éphémères

Viennent étaler leur tristesse

 

Il pensait etre caché

Dans cette montagne de vert

Mais il fût vite débusqué

Trop sincère de ses prières

 

On l’a creusé de volonté

Dans une riche pierre

Invincible aux mauvaises idées

Si gourmand de la lumière

 

C’est un géant homme

Qu’un temps doux protège

Dans un petit trou ou rayonne

Sagesse et sortilèges

 

Août 2009

Révoltère

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:08

Wushan:

 

C’est une nouvelle ville

De celle que l’on dessine

Dans une région tranquille

Sur les pentes d’une colline

 

Elle est bordée par le Yangtze

Le, Oh Combien Grand Fleuve Bleu

Qui ne devrait jamais la noyer

Puisqu’on la élevée aux cieux

 

Ici est le lieu du rassemblement

Pour tant de village déjà oubliés

Et on voit de nouveaux commencements

Pour des progrès jamais soupconnés

 

C’est vrai qu’on y manque d’éducation

Car à la classe on y est toujours allés

Mais ici on est loin de ces institutions

Et on est très tôt pêcheur ou minier

 

De droites montagnes en sont les portes

Et on y vient toujours en bateau

On a la hargne sous bien des sortes

A trop y bercer des histoires d’eaux

 

Wushan est une ville d’escale

Accrochée dans le palais d’une gorge

Il n’y a rien de très original

Mais tant d’espoir qui s’y forgent.

 

Révoltère

Juillet 2009

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:07

Yu Long Xue Shan

 

 

Oh toi le grand jade enneigé

Que dissimules-tu sous ton tapis ?

Tu ne veux pas te dévoiler

Sans doute des secrets bien enfouis

 

On te surnomme le dragon

Tu dois en être bien fier

C’est un très joli nom

Que jalousent tes confrères

 

Car c’est évident tu es le chef

De ces montagnes à la ronde

L’unique maître de ce fief

Ou parfois le tonnerre y gronde

 

Ils ont été nombreux les imprudents

A tente de dompter ta pureté

Alors ils sont tombé par accidents

Et n’y sont plus jamais remontés

 

Maintenant tu es sur tant de photos

Prises souvent de si loin, si loin

Alors continue de faire le gros dos

Tranquille de pied et de mains

 

Tu es la vie, tu es la force

De ces vallées que tu gouvernes

Garde l’oeil dur et les joues fortes

Pour que jamais rien n’y advienne

 

 

Révoltère

Mai 2009

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:04

Chengdu

 

 

Il y pleut des piments

Loin d’être doux

Que même les enfants

Mangent comme des fous

 

De paresseux pandas

Que viennent voir des foules

Sont heureux de quelques pas

Et puis se mettent en boule

 

Le centre est bruyant
Et s’y écrasent

Taxis, vélos et passants

Criant d’étranges phrases

 

C’est plutôt gris

Malgré certains parcs

Que le ciel assombrit

De son manteau opaque

 

La gastronomie est riche

Du matin à minuit

Car ici on se fiche

Des heures établies

 

Ils ne sont guère grands

Mais le cœur épanouit

Et en font de sincères gens

Qui deviendront vos amis


                                                           Révoltère

Mars 2009

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:03

Shidu

 

Ce n’est qu’à deux heures

De la grande ville du nord

Mais c’est bien un ailleurs

Pour les citadins au rire mort

 

Qui l’aurait pourtant cru ?

Il y a de l’eau et de l’air pur

Dans ce coin de nature perdu

Chaque week-end est une cure

 

On y a installe quelques jeux

Pour les petits et les grands

Certains un peu dangereux

Comme ce saut dit “de l’ange”

 

On s’y promène les mains amoureuses

Sur les sentiers qu’on souhaite privés

On y traine pieds et bouches aventureuses

Sur les collines aux joues escarpées

 

Au restaurant c’est simple et local

Mais il ne faut surtout pas manquer

La belle truite grillée phénoménale

De saveurs, de fraicheur et de voluptés

 

C’est une vallée verte et rieuse

Protégée de grands frères bien secrets

Où son âme soeur sera heureuse

À qui veut y noyer ses regrets

 

Révoltère

Décembre 2008

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 09:01

Lanzhou

 

On est assez loin de la capitale

Et des grandes métropoles de l’est

Alors ici on reste plutôt original

Car la mode souvent blesse

 

Ne cherchez pas de grandes tours

On garde les yeux sur terre

Puisqu’on aime depuis toujours

La simplificité de la lumière

 

On y rencontre des artistes

Qui jonglent et qui dansent

De rubans si élastiques

Si beaux qu’on les mangent

 

La couleur favorite est le vert

Et en sont tous les taxis

Un peu caché de cette poussière

Qui semble tout sauf endormie

 

On y passe comme une étape

Dans cette ville sorte d’oasis

Dont l’eau sans fin s’échappe

Et qui porte plus d’une ride

 

Elle est finie la route de la soie

Et les caravanes sont révolues

Mais il reste par endroits

Nostalgie et parfums méconnus

 

Révoltère

Décembre 2008

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 09:41

Tian An Men

 

 

À Tian an men nous nous sommes promenés

Bien des dimanches, des après-midi, des soirées

Nous passions le sous-terrain bien allongé

Et ressortions tout à coup un peu essouflés

 

À Tian an men nous nous sommes photographiés

Avec dans le fond la cité interdite et son entrée

Il ne fallait surtout pas cacher le grand timonier

Et faisions le maximum pour au mieux le centrer

 

À Tian an men nous avons parfois joué

Même si nos cerfs-volants n’arrivaient pas à voler

Ce n’était pas simple de ne pas se les emmeler

Les grand-pères eux pouvaient bien en rigoler

 

À Tian an men nous avons parfois rêvé

Que nous étions assis là-bas de l’autre côté

Comme dans ces moments de magnifiques défiles

Où la puissance se mêle à l’enthousiasme et la fierté

 

À Tian an men nous nous sommes embrassés

Car nous avions rendez-vous un jour d’été

Ce ne fȗt pas aisé, et oui, de se trouver

Pourtant si tu avais mis ta tenue rosée et moi mon nez

 

À Tian an men nous sommes souvent passés

Pour aller à Xidan, Qian men et son marché

Nous en repartions comblés et bien chargés

Comme des milliers, des millions y sont allés

 

Révoltère

Avril 2011

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 09:40

Ling Shan

 

Excusez-moi mon grand monsieur

Permettez-moi de vous attraper

Et de vous mettre dans un petit creux

De mon appareil déjà démodé

 

J’ai fait un long voyage

Et bien que très fatigué

Il me reste encore du courage

Pour m’éblouir à vos côtés

 

Vous avez une belle vue

C’est dommage d’être debout

Etes-vous donc perdu

Dans les nuages du Jiangsu ?

 

J’ai ai connu bien des montagnes

Des calmes aux plus violentes

Des vertes en grises de bagnes

Mais Maji en rien n’y ressemble

 

Pour la tranquilité c’est raté

Maintenant que vous êtes une star

On ne peut pas vous louper

Majestueux jouant au phare

 

Si riche vous reflétez la lune

Comme le moderne roi mage

A ceux qui traquent la fortune

Et quelque bribes de votre image

 

Révoltère

Septembre 2009

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 09:39

Yanji

 

 

C’est un petit coin de Chine

Où notre coeur a deux pays

Telle une zone tampon très riche

Puisque nos valeurs sont de là et d’ici

 

C’est une ville non même pas tertiaire

Qui a développé une culture unique

Réfugiés ou descendants de guerre

Nous nous sommes intégrés à la vie rustique

 

Si certains ne dorment plus parterre

Ils n’en n’oublient rien de leur racines

À la frontière ne s’arrêtent pas les ancêtres

Qui ont oublié qu’on a tracé des lignes

 

À la maison, nous avons deux drapeaux

Et tant de fêtes à célébrer

Il paraît que nous sommes les plus beaux

Peut-être notre sang a-t-il trop chargé

 

Depuis peu des masses nous inondent

Ils arrivent par bus et par avion

Tel un pass dans la ruée d’une ronde

Ils regardent gavés de photos et d’émotions

 

Yanji n’est souvent qu’une étape

On y passe une nuit sans tour de montre

Non loin de merveilles et d’orages

Et du mystère du tonnerre qui gronde

 

                                                                                                             Révoltère

          Avril 2011

 

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans DE CHINE
commenter cet article