Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:26

Un trou dans ma nuit

Qui donc me réveille a trois heures ?

Que veut / veulent-ils ?

Je ne suis pas des leurs

Et voudrait dormir tranquille

C’est un trou dans ma nuit

Une rupture vraiment négative

Ces choses sorties de l’interdit

Changent mes songes en supplices

J’ai beau fermer la porte

Ils viennent frapper derrière

Est-ce une guerre de jalousie morte

Qui fait craquer mes repères ?

Je sais qu’il y a quelqu’un

Je le sens, j’en suis sûr

Un jour avec la marque d’une main

Ai confirmé cette mésaventure

Ainsi je fais des tours

Et je prépare le lendemain

Et devient une sorte de vautour

Qui mange sans la faim

Ceci est très ennuyant

Je voudrais demain ouvrir mes yeux

Faut-il appeler un shaman ?

C’est le début du mystérieux

Révoltère

Mai 2015

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:18

Les règles : fromages


Règle numéro un
On ne croque pas avec les dents
Voici ce qui est certain
Oublie d'être un géant


Règle numéro deux
On utilise toujours du pain
Ce sera plus délicieux
Si tu ajoutes un copain


Règle numéro trois
On ne mange pas que le milieu
Pour être un grand roi
Il faut contrôler la banlieue


Règle numéro quatre
Pas de couteau dans la bouche
Personne ne pourra se battre
Si plus rien tu ne redoutes


Règle numéro cinq
On finit ce qu'on a prit
Il ne faut être dingue
Que de ce qui est un ennemi


Règle numéro six
Bien essuyer sa lame
Où même les couches lisses
Peuvent imprimer des drames

Révoltère

Juillet 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:10

Coucou



Il est un méchant garcon
Mais tu l’aimes quand même
Il te crée beaucoup d’animation
Dans ton monde un peu terne


Il est tout de vert vêtu
Sauf son chapeau rose et rouge
Il n’est ni clown reconnu
Ni ingrédient dune soupe


Il est léger, paquet de plumes
Mais peut soulever ses ennuis
Il est lourd de ses ruses
Trouvant toujours un abri


Il est arrivé sur ta tête
Comme une surprise de Pâques
Il a vite fondé ses frontières
Dont tu l’as laissé en gardiennage


Il a voulu prendre les tiroirs
Pour y construire sa maison
Et cru étendre son territoire
De la cuisine au balcon


Il est agressif mais adorable
Tu l’appelles ton petit coq
Il est si vif et intouchable
Sauf par ton gant de choc

Révoltère

Juin 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:09

Déjeuner


Nous en avons passé des heures
Assis l’un en face de l’autre
À déguster des mets en bonheur
Sans jamais regarder la montre


Nous en avons testé des recettes
Toujours avec le même plaisir
Parfois ce n’était pas exceptionnel
Mais il fallait bien sȗr les finir


Nous avons mangé des espèces
Oui en voici une riche expérience
À ne plus pouvoir se lever de chaises
En pensant à satisfaire nos préférences


Nous en avons porté bien des sacs
Chargés de commissions en tout genre
C’était carrefour, casino ou plus rare
À chaque fois ce fȗt lourd et dense


Nous avons bu de bonne bouteille
En commencant par un apéritif
Il ne fallait pas tomber de sommeil
Alors indispensable café et digestif


Nous en avons usé des couteaux
Et laver assiettes,verres et couverts
C’était bon il n’y pas d’autre mots
La peau du ventre bien tendue de misère

Révoltère

Juin 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:08

Ce soir je te donnerai



Ce soir je te donnerai un massage,
Un petit, long foot massage
Je ne suis pas tres pro...
Pas comme dans ces maisons, ces pros...


Nous regarderons la television
La grande du salon, la television
Tu pourras zapper comme tu le veux
Et bien bien sur dormir si tu veux


jessaieai de ne pas te faire mal
Pourtant, je le deteste, de faire mal
Je suis ton poussin, ton caneton
Sans doute je ressembles au caneton ?


Tu me jetteras tes jolis pieds
Tes doux et paresseux pieds
Ce ne sera certes pas terrible
Mais ma mediocrite les rendront terribles


Take position ...je te dirai
Tourne toi, donne-moi redirai
Tu connais ces mots simples
Moi qui reste toujours simple


As-tu encore de la creme ?
En Coree nous avions tant de creme
Aujourdhi ce soir je te donnerai
Demain meme fatigueq je redonnerai

Révoltère

Juiln 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:08

Clown


Suis je donc le clown
Qui sourit a ton regard
Et dont les yeux tournent
Avec des airs de retard


J ai les joues rouges
Toujours de bonne humeur
Un grand nez qui bouge
Entre ciel et profondeur


Mes mains sont grosses
Tu me dirais paysan
Je n en connais pas la cause
Peut etre fus je un geant ?


Un peu petit, certes
Mais bon dans la moyenne
J ai pourtant bien des reserves
Et que cela ne tienne !


Mon pas de course penche
Te fait, je le sais, sourire
Je suis loin etre age
C est mon style, mon pire


Si je parle un peu trop
C est que j ai tant a dire
Entre les delices et les maux
Voici serviteur de ton empire

Révoltère

Mai 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:06

Messenger

Bonjour c’est le garçon

Qui t’attends comme toujours

Assis dans le grand salon

À l’affȗt de ton retour

Le petit coin à droite

Clignotera bientôt

Alors j’ai les mains moîtes

À cliquer de bas en haut

Tu es encore offline

Mais parfois tu te caches

Je connais tes designs

Et devine où tu marches

Alors je joue un peu

Oh, tu sais, je suis plutôt nul

Ce n’est pas très sérieux

Je ne serai jamais Hercule

Ne viens pas trop tard

Tu sais, je dois dormir tôt

Ce n’est pas un canulard

Veux-tu que je sois beau ?

Canard rouge est connecté

Et attend le pois du jour

Il bouge et est excité

Par la loi de l’amour

Révoltère

Avril 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:06

Bonjour

Bonjour mon coeur

Comment vas-tu aujourd’hui

Est-ce de bonheur

Que tu ris en grands bruits ?

J’espère que tout va bien

Enfin, comme il le faudrait

Des projets aux petits riens

Ne dis plus jamais mauvais

Tu seras occupée

Oh oui, je te connais

Toi, toujours à bouger

C’est comme s’il le fallait

Je m’inquiète pour tes repas

Bien trop déséquilibrés

Tu n’en fais pas un cas

Mais tu dois les contrôler

Comment est ton sommeil ?

Tu y tombes comme une masse

Y vois-tu des merveilles

Et sais-tu que j’y passe ?

A bientôt mon amour

Par cette belle journée

Nous irons faire nos tours

Et ce soir nous retrouver

Révoltère

Avril 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:05

Jours et nuits

Ces jours qui s’enchaînent m’embellissent

D’un bonheur grandissant et revigorant

Dans ce parcours cousu de noires pistes

À l’ombre du malheur lisse et effrayant

Ces nuits qui trainent ma nostalgie

Ont imaginé des scénarios fantaisistes

Plus souvent drames que comédies

Au final de réveils plutôt pessimistes

Ces jours que j’égraine me renferme

Dans la solitude aveugle d’extérieur

Et viennent durcir les extrèmes

Ou les rires d’amertume sont des pleurs

Ces nuits qui découpent ma conscience

Et font vivre mon plafond blanc

Annihilent notre couple aux distances

Du désir d’être ivre d’être amants

Ces jours que je compte à minuit

Comme ces prisonniers provisoires

Me rapprochent de cette douce sortie

Où on glousse et rugit de sa victoire

Ces nuits qui ne s’éteignent pas

Allument le feu du désespoir

Dans des parties de niveaux bas

Où les maux ont le malheur d’être espoir

Révoltère

Avril 2010

Repost 0
Published by Révoltère - dans Pleurs et sourires
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 01:02

Le bout


Je te garde le bout
Puisque tu ladores
L nest jamais mou
Ce nest pas du hardcore

 


Je te parles de pain
Lavaistu compris
Tout ce qui est sain
Le minimum des incompris

 


Parfois un peu trop cuit
Mais bien volontairement
Ce nest pas un etourdi
Mais plutot loeuvre dun grand

 


Toujours bien colore
Il reste abien croustillant
Aucun lien dimmigre
Il est local et vivant

 


Il ne sont que deux
Et souvent on les coupe
Alors qui donc les veut
Ces freres vouee aux soupes ?

 


Losque vient leure du fromage
Ils sont en premiere ligne
Estce donc le derier hommage
Du frangin a sa frangine ?

 

 

Révoltère

Juin 2011

 

 

 

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans Ces choses
commenter cet article