Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 14:26

Insomnie :

 

 

 

Hier soir je n’ai pas pu dormir

Je me suis couché à une heure raisonnable

Après avoir fini d’un peu écrire

Quelques lignes plutôt acceptables

 

 

J’ai essayé de lire plusieurs livres

En pensant préconfonder mes rêves

Mais aucune des histoires décisives

N’a put survivre à long terme

 

 

Alors j’ai rallumé la télévision

Et regarder un peu n’importe quoi

En pensant qu’elle serait la solution

A faire taire ces profondes voix

 

 

Il faisait chaud j’étais mal à l’aise

Entre dedans et dehors j’avais la fièvre

Et comme pour rajouter à mon malaise

Ma gorge était des plus que sèche

 

 

Je savais que l’heure viendrait

Mais elle ne semblait pas pressée

Et que le sable dans mes yeux tomberait

Pour qu’enfin ma nuit soit étoilée

 

 

J’ai hésité un moment à te téléphoner

Mais c’était bien fou vas tu dire

J’ai cherché ta main et cherché

Hier soir je n’ai pas pu dormir

 

 

Décembre 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Revoltere - dans Poemes a aimer
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 04:13

Yangbajain:

 

 

 

On ne visite pas Yangbajain

Car il n’y a rien à voir

C’est juste un arrêt sur le chemin

Qui ne retient aucune histoire

 

 

Sans doute n’y prenez pas un hôtel

Et si vous êtes obligés de le faire

Je vous donne quelques conseils

Bloquez votre porte et la fenêtre

 

 

C’est une ville aux maigres ressources

Qui vit au rythme des bus

Sur la longue et grande route

Où tout touriste est un bonus

 

 

Le lac est encore loin

Et la route plutôt sinueuse

Alors pour manger ou petits coins

Cette bourgeade est bien précieuse

 

 

Ici ce sont des Tibétains

Aux regards noirs et profonds

Peu hospitalier leur vilain teint

Paraît peint d’une sombre impression

 

 

On n’y est pas le bienvenu

Là où on sent tant d’agressivité

Vous en serez aussi déçu

A Yangbajain, il faut continuer....

 

 

                                                                                Décembre 2008                                       

                                                                                                   Révoltère

 

 

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans DE CHINE
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 04:12

À l'aube

 

On devrait chaque jour
Se lever de bon matin
Et sans rien autour
Penser à un petit refrain


Nous verrions alors grandir
L'or caché dans nos mains
Et on pourrait vite sortir
Point mort de train-train


Il faut noyer les regrets
Dans l'eau glacée du lac
Et enterrer les rires mauvais
Car il n'y aura plus de cap


Oui la fraîcheur illumine
Le vagabond à l'âme flétrie
Dont le coeur se ranime
A féconder ses poésies


Le brouillard porte conseil
Il s'enfuit au bout des rêves
Si trouillard que le sommeil
Ne lui accorde plus de trève


On devrait chaque jour
Laisser couler la source
Et on verrait que l'amour
Suit une très longue route

 

Novembre 2008
Révoltère

Repost 0
Published by Revoltere - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 04:10

Golgulsa:

 


C'est un petit temple
D'un accès très facile
Qui est à présent le centre
D'une philosophie très paisible


On y enseigne le sunmudo
Un art martial très ancient,
Une discipline de haut niveau
Dont les moines sont les gardiens


Ici tout est moderne
Sauf les tantras et les méthodes
Qui ont traversé un millénaire
Pour y fonder cette grande école


Il ne reste plus rien
Des structures originelles
Qu'un incendie sur son chemin
A ruiné il y 3 siècles


Alors heureusement il y a 20 ans
Le grand maître Seol est arrivé
Et le mont Hamwol redevenu vivant
S'est tout a coup réveillé


Chaque samedi y arrivent des bus
De toutes couleurs et nationalités
Qui y restent une nuit ou guère plus
A la découverte de leur spiritualité


Octobre 2008
Révoltère

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans En voyage
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 08:06

Blanches

 

Sont-elles réellement asiatiques
Ou sont-elles devenues western ?
Toutes ces filles un peu tristes
Ont le visage plutôt bien terne


Sans doute passent-elles des heures
A en repeindre le moindre coin
Car elles paraissent avoir si peur
Qu'on les voit en réveil matin


Que leur samedis sont moches
Gâchés a errer de malls en plazas !
Ici et là, partout des face shops
Pour cacher ce nez qu'elles n'aiment pas


Sont-elles peut-être toutes des soeurs
Ou ne serait-ce qu'une coïncidence ?
Toutes ces poupées de la même grosseur
Paraissent se rendre à une audience


Alors oui il y en a bien des grammes
Des ces crèmes et de ces poudres
Sur ces jeunes et vieilles femmes
Sans couleur et sans foudre


Ici le soleil est leur pire ennemi
On n'assombre jamais la féminité !
Elles ne sont pas mortes mais bien en vie
Pourtant on aurait presque pȗ s'y trompé.....

 

Novembre 2008
Révoltère

 

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans En voyage
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 14:37

Pyin Oo Win

 

 

 

Je n’ai jamais oublié

Mon voyage a Pyin Oo Win

Cette petite ville isolée

Entre de jolies collines

 

 

La route qui y mène

Est assez sinueuse

Entre cailloux et terre

Même un peu dangereuse

 

 

Il faut mieux avoir un guide

Car il y a peu de touriste

A errer sur ses douces rives

Et a en prendre le risque

 

 

Là-bas il y a un grand parc

Rempli d’arbres aux noms savants

Que vient mouiller un beau lac

Qu’on regarde en s’endormant

 

 

Les fleurs sont les plus pures

Et on y compte milles verts

Dans ce petit coin de la nature

Ou on y jette quelques prières

 

 

Ici est un des ces endroits

Dont on tombe amoureux

Et même si vous n’êtes pas le roi

Vous y demeurerez heureux

 

 

Novembre 2008

Révoltère

 

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans En voyage
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 11:26

L’inspiration

 

 

Tout le monde veut  l’avoir

Alors parfois elle se cache

Dans un petit coin de votre miroir

Pourtant elle aime qu’on l’attrape

 

 

Elle prend de longues vacances

Dont on ne connaît pas la fin

Et si on a pas l’accoÛtumance

Elle fait mourir des mains

 

 

C’est une maladie internationale

Qui a fait bien des révolutions

Sans doute l’arme la plus redoutable

Pour qui certains ont perdu la raison

 

 

On la préfère plutot profonde

Et sans date de péremption

Alors que ça ne vous trompe

Mais elle partira sans salutation

 

 

Si elle est là, allez ! Usez-la

Et faites-vous plaisir sans rougir

C’est un cas on ne discute pas

Sans limite, puisez son élixir

 

 

Elle est douce et si vicieuse

Gare à celui qui ne sait lui parler

Elle construit, elle écroule, malicieuse

Ne vous a-t-elle pas déjà enjoué ?

 

 

Octobre 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Revoltere - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 07:46

J.O  - 40 jours plus tard

 

On parle beaucoup moins de nous

Et le monde entier a tourne la page

Depuis que les previsions de quelques fous

N’ont apporte aucune ombre a l’ouvrage

 

 

Alors ils sont bien tous rentres chez eux

Leur valise pleine jusqu’au dernier kilo

De cadeaux par centaines et si heureux

Qu’ils en parleront en grands mots

 

 

Tout s’est si parfaitement deroule

Que les vilains en ont encore la bouche close

Ce fut une demonstration richement orchestree

Et la manifestation etait belle et grandiose

 

 

Les voitures ont a nouveau envahit Beijing

Et les usines en vacances se sont reveillees

Pour chasser l’air pur de leur bouche assassines

Sans aucune repentance, le passé s’est remontre

 

 

On decroche les affiches et tombe les panneaux

Et c’est comme un vide dans les rues banales

Sans les couleurs et les rouges drapeaux

La nostalgie froissent les coeurs  devenu si pales

 

 

Les journaux et teles ne veulent plus en dire

Sans doute sont-ils tristes et n’ont plus envie

Alors n’oublions pas les heros  et les sourires

De ces jours magnifiques au ciel si joli

 

Octobre 2008

Revoltere

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans DE CHINE
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:30

J.O C’est fini

 

 

Hier soir fut allume

On a jete du bonheur

Alors le ciel a explose

Dans une panoplie de couleurs

 

 

Le drapeau fut descendu

Et les soldats l’on emporte

Quand l’hymne le plus connu

A levé  la foule de fierté

 

 

La nouvelle fut annoncée

On a décloré  clos et réussie

La belle tant regardée

Qui a conquis tous les esprits

 

 

Hier soir fut triste

Car tout s’est arrêté

Et Beijing sans risque

S’est endormie rassasiée

 

 

La nuit fut agitée

Et ca sentait la folie

Grands et petits ont dansé

On y a vu de la magie

 

 

La flamme fut éteinte

Et le stade redevint noir

Des grappes de mains par maintes

L’on chauffé pour l’au revoir

 

 

Septembre 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Revoltere - dans DE CHINE
commenter cet article
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 10:29

J.O Dernier Jour

 

C’est une effusion de joie

Qui s’empare du pays

Et la conclusion que les rois

Sont bien nes ici

 

C’est un sentiment de tristesse

Qui plane sur les tetes

Pourtant couronnees avec delicatesse

Au respect de toutes les regles

 

C’est un frisson de fierte

Qui ebranle la nation

Par ce jour emerveille

Ou on a gagne la competition

 

C’est le gout du regret

Qui commence a surgir

Et que demain sera mauvais

Sans plus d’or a rougir

 

C’est un moment inoubliable

Qui se termine aujourd’hui

Par ce succes phenomenal

Comme on l’avait toujours predit

 

C’est une page de l’histoire

Qui viendra s’ajouter aux manuels

Scolaires et marquera les memoires

De ces jeux exceptionnels.

 

Revoltere

Septembre 2008

 

 

 

 

Repost 0
Published by Revoltere - dans DE CHINE
commenter cet article