Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:26

444

444

 

 

 

Je ne rappelle plus de mes 4 ans

En cours de francais j’étais au 4ème rang

Dans ma famille nous étions 4 à table

Ma saison préférée est le mois d’avril encore un 4

 

 

Alors que se passera-t-il à mes 44 ans ?

J’inviterai des amis mais sans doute pas 44

J’aimerai avoir visité 44 pays à ce moment

Et avoir 44 comptes en banque

 

 

Alors quoi donc faire de ce 444

C’est déjà 444 petits bouts de papiers

Alors je peux bien passer 444 secondes

À écrire 444 lettres pour ne rien dire

 

 

Ah si seulement je gagnais 4444 euros

Je pourrais me reposer pendant 4444 jours

Et je voudrais lire 4444 livres de beaux mots

Et manger les 4444 meilleurs plats du monde

 

 

Alors j’espère que 44444 personnes liront mes écrits

Je sais qu’il n’y en aura jamais 44444 pages

Si j’en avais le temps j’écrirais 44444 poésies

Car j’ai 44444 idées qui se battent pour sortir

 

 

Je vis dans un pays très loin de 444444 personnes

Où j’ai 444444 choses encore à faire dans ma liste

J’ai dû dire merci 444444 fois dans ma vie
Je souhaite voir 4444444 matins de sourire

 

 

 

Novembre 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:23

Encore un verre

 

J’ai envie de boire

Et j’ai envie d’écrire

N’importe quelle histoire

J’ai tant à vous dire

 

 

Ne m’arrêtez pas

Car ce serait un crime

De tuer un soldat

Qui prépare ses valises

 

 

Je veux le silence

Une chaise et tout mon temps

Pour vider le feu de ma démense

Sur un papier blanc

 

 

Je tourne la page

Comme j’ouvre la bouteille

Pour y cracher mes mirages

Quand j’englouti des merveilles

 

 

Ne dites pas des mots salis

Qui me feront de la peine

Moi qui suis si petit

Il faut me encore du sommeil

 

 

Je suis tres prolifique

Et mes notes sont épaisses

Non je ne suis pas alcoolique

Et qu’on me respecte !

 

 

 

Aoȗt 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:21

Fainéantise:

 

 

 

Je ne veux plus travailler

Aujourd’hui je souhaite dormir

Et pourquoi pas hiberner

J’ai besoin de réfléchir

 

 

Je vais faire quelques stocks

Et remplir mes placards

D’épices, de riz et de riposte

Et devenir home made clochard

 

 

Oh ça fera du bien

De ne plus rien faire

Du lit à la salle de bain

Il n’y aura aucun mystère

 

 

Je sortirai quelques fois

Pour y jeter mes poubelles

Et y mettre quelques croix

Qui n’étaient plus très belles

 

 

Je souhaite rester tranquille

Et ne plus m’user sans crédit

Même avec ce petit mobile

Il faut charger mes batteries

 

 

Je n’ai plus de réveil

Il a volé plutôt loin ce soir

J’aurai un profond sommeil

Et il fera assez noir.

 

 

 

Aoȗt 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:20

Reprise:

 

 

 

Ce matin je me suis dit

Qu’il faut écrire au maximum

Et je suis me suis alors promis

Que j’en accumulerais les tomes

 

 

J’ai perdu trop de temps

Dans un travail acharné

Qui m’a rapporté de l’argent

Mais un vide sur mon papier

 

 

J’ai même eu plusieurs mois

Ou j’avais complètement arrêté

J’ai hésité pourtant quelquefois

Mais ce n’était plus ma priorité

 

 

Même si personne ne lira ceci

Il est si important de s’exprimer

Même si cela tombe dans l’oubli

Tans pis moi j’en aurai profiter

 

 

Ce ne sont que quelques petits mots

Mais je ne veux plus les perdre

Aujourd’hui je ne serai plus à zero

Et je l’espère jusqu’à mon terme

 

 

 

J’y met mon coeur et mon esprit

Mes humeurs, mes peurs et mes folies

Et on peut y deviner ma vie

Et après cela vous saurez qui je suis

 

 

Juillet 2008

Révoltère

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:20

Repos

 

 

 

Aujourd’hui je me suis levé tard

Le soleil était déjà bien haut

Et je reste encore dans le brouillard

Pourtant glacée était bien l’eau

 

 

Non je ne ferai rien de spécial

J’ai juste envie de m’avachir

De compter les nuages et les pétales

Et surtout ne plus réfléchir

 

 

Je suis fatigué, lessivé, essoré

Les derniers jours ont été difficiles

Mais, guerrier je les ai surmontés

Et à présent laissez-moi tranquille

 

 

J’ai mis mes projets aux tiroirs

Et ma liste à faire, je l’ai pliée

Maintenant je ne veux que voir

Ce que récemment j’ai manqué

 

 

Voici le chef des paresseux,

Le mauvais exemple des écoliers

Celui qui ne peut ouvrir les yeux

Et se moque d’être premier

 

 

Mais j’ai des circonstances atténuantes

C’est le pourquoi je ne suis pas beau

Hier j’ai eu une journée très épuisante

Alors oui j’ai le droit à mon repos

 

 

Octobre 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:16

Impressions:

 

 

Ca me fait bizarre

Je me sens les joues creuses

Je suis presque un lézard

Tant ma face est poreuse

 

 

Je ne suis pourtant pas vieux

On m’appelle même gamin

Mais je suis plus comme ceux

Qui se couche de bon matin

 

 

Alors est-ce déjà l’usure

Qui a commencé son oeuvre

Moi qui ne suis que peu mȗr

Je fais des fausses manoeuvres

 

 

Il y a comme une certitude

Que ma vie sera courte

Et dans mon infortune

Je n’en ai plus de doutes

 

 

Depuis quelques temps

C’est la fatigue qui m’accable

Où est-il mon fidèle courant

Qui m’avait donné ma rage

 

 

Même si c’est un mauvais signe

Que mes nuits soient si fragiles

Je persiste et je signe

Et je vous dit : ainsi soit-il.

 

 

Aoȗt 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:14

Puisqu’il en est ainsi

 

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a des bons et des méchants

Je ne sais pas si c’est une harmonie

Car parmi les pions il y a des géants

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a des honnêtes et des voleurs

C’est un peu bête mais j’en ris

Même si j’en ai un peu peur

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a du soleil et des tempêtes

Je ne sais pas la chance est pour qui

On y meurt autant faute de remède

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a l’ombre et la lumière

Non je ne prendrai aucun parti

Les deux sont oh combien nécessaires

 

 

Puisqu’il en est ainsi

On naît si petit qu’on le veuille on non

Je ne sais pas qui nous a choisit

Mais plus tard c’est sȗr tous nous pourrirons

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a des blancs et des noirs

C’est une grande famille désunie

Dans leur sang n’a qu’une histoire

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a des jours heureux et d’autres moins

Je ne sais pas pourquoi il y a du gris

Mais je crois que c’est un bon point

 

 

Puisqu’il en est ainsi

Il y a les forts et les faibles

Les mangeurs et les mangés sont ici

Le sort décidera qui sont les aigles

 

 

Juillet 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:14

Perdi:

 

 

 

Peux-tu m’aider mon honnête ami ?

Je ne sais plus où j’en suis

Tu ne m’as (j’espère) jamais menti

Montre-moi la guérison à l’ennui

 

 

Hier soir je me suis enfuit

Par la petite porte pour les petits

Je n’ai prit qu’un sac et quelques habits

Dans ces moments tout a un goȗt de fantaisie

 

 

Si je t’écris après ce silence incomprit

C’est que mes raisons sont très fournies

Sans doute tu es en colère, et surprit

Alors s’il te plaît, pour moi, lis !

 

 

N’as-tu jamais pensé au sens de la vie ?

Et quelles sont tes motivations aujourd’hui

Manger ? Travailler ? Argenter ? Et puis ?

Il y a aussi l’assouvissement des envies

 

 

À présent je m’en suis un peu assagi

Mais elles reviennent à m’en voir pourri

Et toi qu’as-tu fait d’interdit ?

Je n’en parlerai pas à Saint-Gabriel, promis !

 

 

Tu es mon espoir, je me repentis

Ne me laisse pas choir, je suis fini

Ouvre-moi ta porte pour quelques parties

Cela pourrait durer toute la nuit

 

 

 

Mai 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:07

Richebourg

 

 

 

À Richebourg j’y suis passé

Et je m’y suis longtemps arrêté

Ce ne durait qu’un court été

Mais j’avais l’impression d’y habiter

 

 

À Richebourg je me suis bien amusé

Désolé pour les arbres qu’on a cassé

Dans nos parties de foot acharnées

Nous étions jeunes et survoltés

 

 

À Richebourg on attendait la nuit tombée

Pour chercher les Grosses Bêtes appeurées

D’Arc-en-Barrois aux petits fourres

Nous comptions les yeux, jamais fatigués

 

 

À Richebourg, ce n’était calme qu’à moitié

J’y ai connu des guerres acharnées

À coups d’Hero Quest on s’est massacrés

Et nous n’avions aucune pitié

 

 

À Richebourg il fait bon s’y prélasser

Et elles y sont bonnes les grasses matinées

Moi je me levais toujours le dernier

C’était presque l’heure du déjeuner

 

 

À Richebourg, en vélo je me suis baladé

Au détour des fermes et des sentiers

Parfois une vache faisait le douanier

Et moi de peur, je m’en toujours éloigné

 

 

À Richebourg je ne pourrai l’oublier

L’eau y volait à chaque croisée

Les cochons dindes nous ont détestés

Dans nos labyrinthes insensés

 

 

A Richebourg, je voudrais y retourner

Pour y voir si les fleurs y sont restées

Gardez-moi une place si vous m’acceptez

Je serais heureux d’être votre invité.

 

Juillet 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 02:07

Carpe Diem:

 

 

 

Comme on est bien

Assis à ne rien faire

Juste penser à demain

Avec une bonne bière

 

 

Les pieds dans le sable

La montre dans la poche

Un temps admirable

La ville est si moche

 

 

Fini les problèmes

Fini les insomnies

Fini les querelles

Fini les jalousies

 

 

Avant tout, du plaisir

La vie est courte

Et avant de mourir

Je veux m’en foutre

 

 

Un petit massage

Et puis plus encore

Pour monter le nuage

Et me laver de mes torts

 

 

Voici les sourires

Voici la désintoxication

Voici Monsieur “Libre”

Voici Madame “Sage Raison”

 

 

Mai 2008

Révoltère

Repost 0
Published by Révoltère - dans AINSI VA LA VIE
commenter cet article