Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 03:24

Fant..e


 

 

Puisqu’il ne faut pas prononcer son nom

Puisqu’il est ici à nous observer

Nos irons chuchoter nos prémonitions

Nos irons promener nos ambiguités

 

Il paraît qu’il est là depuis longtemps

Il paraît qu’il n’est pas très méchant

Ainsi sans peur la vie continue

Ainsi cet acteur invisible a sa rue

 

Voici un lieu étonnant à vivre

Voici une atmosphère à rendre ivre

Ceci est difficile, soyons proches et mous

Ceci est imbécile, ne comprendrons que les fous

 

Puisque la nuit est son terrain de jeux

Puisque le jour il se cache...mais où ?

Nous irons chanter les corps joyeux

Nous irons hiberner dans un trou

 

Faut-il y croire et s’en méfier ?

Faut-il éviter une éventuelle confrontation ?

À la tombée de la nuit, tout semble repose

À la tombée de la nuit, ils vont se réveiller

 

Que la symphonie divine nous rapproche

Que nos valeurs émotives s’affirment

Alors ces vies de paroxismes parfois fantôches

Alors ces cris sans optimismes seront infirmes

 

Révoltère

Septembre 2014

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 03:18

Les fuyards de 5 heures

 

 

Tout ceci est décidement vraiment bien regle

Qu’à vrai dire personne ne s’est rend compte ;

Néanmoins peut-être que par un lointain passé

Quelques-uns ont de meme dus être attrape en nombre

 

Avant chaque aurore, c’est le grand départ

Et tous s’activent, se saluent et déguerpissent

« À ce soir, fais-attention à la route, pas trop tard »

On ne néglige pas les formalités qui s’obligent

 

Qu’importe si la nuit fut calme et plutôt bonne

Le temps n’est pas au décompte ni au bilan

Il y aura toute la journée pour notes et sommes

Cachés dans un recoin ou personne ne n’y rend

 

Il faut partir, plier bagages et ceci rapidement

Les affaires conclues ou entammees se figent

Et demain pourront reprendre plus doucement

La ou participants et acteurs diront « reprise »

 

De toute memoire il n’y a jamais eu d’exception

Et la regle veut tres precise qu’ils s’en iront ;

Certains ont jouee a devenir premier et champion

Mais jamais aucun n’a survecut aux rayons

 

Chaque matin à environ cinq heures ou avant

C’est embouteillage et fuite dans le noir paysage

Pas de trahison, point de negotiation car surement

Le vent se leve et l’aurore montre son visage

 

Révoltère

Mars 2017

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 02:46

Quoi

 

Il y a tous ces « pourquoi »

Qui se trainent à mon dos

Telle une ribambelle de fous

En excursion de chemin de croix

 

J’aimerais tant de m’en moquer

Mais ceci est oh combien abrupt

Ainsi à quoi bon s’y risquer

Sans secret : ils me croient saint !

 

Que cette dérive laisse sans voix

Les philosophes du dimanche

Qui ne voient guère en moi

Et pas plus qu’une lessive

 

Les « qui » et « comment » viendront;

Aujourd’hui n’est qu’un chapitre

À chacun son tour, bien rangés

C’est comme cela qu’on devient grand

 

J’en ai survolé des questions

N’ayant pas encore les réponses

Elles s’acharnent en coalition

Ceci dit, j’ai mes petites idées….

 

Ainsi font, font, font quoi ?

Allez je sais ce que vous pensez

Laissons nos coeurs en émoi

Et si les enfants avaient raison ?

 

Révoltère

Décembre 2014

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 02:45

La routine

 

On ne l’a pas senti venir

Elle s’est immiscée très lente

À ne pas s’en souvenir

Elle ne fut jamais méchante

 

On ne l’avait pas invitée

Elle est donc assez maline

À ne pas nous en méfier

C’est pourtant la plus coquine

 

On ne l’a même pas remarquer

C’est un voisin, le petit gros

Qui nous a alerté un samedi d’été

Merci encore vieux salaud

 

On ne l’a pas arrachée

C’est ce fut déjà trop tard

Il parait qu’il faut la trancher

En disent les grands gueulards

 

On vit maintenant avec

Pas grave. Il y a pire parait-il

Au moins ici tout est sec

Sans sueur, sans larmes, sans île

 

On crèvera ensemble, en famille

M’a dit le grand malade

En fait elle n’est si pas terrible

Restons calme, restons sage

 

                                                                                            Révoltère

        Janvier 2015

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:38

Cauchemar à 4 heures

 

 

 

Il ne vient pas toutes les nuits

Et jamais ne s’annonce

Détruire un sommeil établi

Mais tout à coup sombre

 

 

Pourquoi cette ultime récidive

Contre le dormeur tranquille

Qui aura droit aux supplices

D’images de voleurs ou torpilles

 

 

C’est comme un acharnement,

Une torture spirituelle sporadique

Qui s’attaque même aux enfants

Criant battus d’un monde fantastique

 

 

Adultes reconnus secoués de sanglots

N’en sont pourtant pas exemptés

Eux vivent de bizarres scénarios

Que personne ne réussi à expliquer

 

 

On le dit mélange d’angoisse,

De souvenirs puissants regrettés,

De craintes que le bonheur se froisse

Et de peurs d’un méchant redouté

 

 

Il n’a pas vraiment d’heures précises

Pour sa visite des corps couchés

Cauchemar à quatre heures se frise

Et vient comme un pique nous réveiller

 

 

Révoltère

Décembre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 09:24

Le silence de l’ennui

 

Mes amis  il arrive parfois

Qu’on n’ait plus rien à dire

Comme si on avait fait une croix

Sur notre capacité à nous produire

 

Ce n’est pas seulement la voix

Mais également notre belle écriture

Qui restent ainsi comme de bois

Et sans plus aucune aventure

 

Non ce n’est pas un choix

Mais plutôt une panne de moteur

Alors et bien où qu’il soit

Il faut trouver votre réparateur

 

On le dit peu diplomate

Et malin comme un renard

Mais son expertise colmate

Ce mal qui a tué le bavard

 

Il demeurera des stigmates

Car bien sûr les arrêts sont néfastes

Mais que demain rattrape

Le temps perdu hier est un spectacle

 

Mes amis soignez vos remarques

Et tuer le silence de l’ennui

Avant qu’il ne vous frappe

Faites tout pour qu’il reste petit

 

Révoltère

Février 2017

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 02:36

Rien

 

 

 

Y avait-il quelque chose même petit

Là ou m’avez envoyé un faire un tour ?

Alors sans doute celui-ci devait être parti

Car à mon arrivée ce fut un vide au parcours

 

 

Non je ne me suis pas trompé d’endroit

Pour anticiper votre prochaine question

Et j’ai observé, j’ai fouillé tant de fois

Avec mes meilleurs yeux de grande précision

 

 

Bon tant pis, je ne vais pas m’en alourdir

Mon esprit dynamique et mon humeur vrillante

Puisque je suis revenu léger sans conquérir

Mieux vaut à présent tourner cette page brûlante

 

 

Il est de ces voyages usants mais exotiques 

Qui vous entrainent dans un monde nouveau

Comme mon dernier en date qui ne sera inutile

Que si j’ai une bonne raison de l’oublier jusqu’à zéro

 

 

Qu’importe ce qui attendait ma collecte

Il ou elle a été attrapé, enterré ou avalé

Je crois donc mon habile prédècesseur adepte

De la course de vitesse a un niveau avancé

 

 

Alors oui j’ai perdu des richesses de mon temps

Dans un periple lointain rempli d’espérance

Tout le monde a le droit de se tromper de sens

Dans mon cas ce rien de rien m’a nourri de silence

 

 

Révoltère

Novembre 2016

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 02:27

La boîte de Pandore

Pandore, première femme sur Terre, fut créée par Zeus pour se venger de Prométhée, l'homme lui ayant dérobé le feu. Zeus l'offre en mariage à Épiméthée, le frère de Prométhée.

Elle est accompagnée d'une boîte qu'elle a interdiction d'ouvrir. Mais, curieuse, elle se laisse aller à la tentation et libére tous les maux terrestres avant de refermer la boîte, emprisonnant l'espérance, qui n'a pas eu le temps d'en sortir.

 

Toute action entrainant une réaction

Il vaut mieux alors de prévaloir

Une sage et longue observation

Avant de s’enquérir de devoirs

 

Rester passif en premier lieu

Afin d’éviter toute escalade

La patience renforce les yeux

Et contourne les embuscades

 

Vouloir immédiatement réagir

Est une erreur parfois fatale

Battre le fer chaud peut réussir

Mais aussi achever le malade

 

Peut-on éteindre l’incendie

Qui ravage les pensées désèchées ?

On peut feindre en courtoisie

Une ignorance de ces brûlés

 

On connait tous l’expression

De jeter de l’huile sur le feu

Et bien sachez qu’avec préparation

Parfois s’y inversent les malheureux

 

 

Hier on m’a soumis une proposition

Sois-disant radicale mais nouvelle

J’en ai point dormi en interrogations

Viendra-t-il l’or, l’argent ou la poussière ?

 

N’ouvrez pas la boîte de Pandore

 

Révoltère

Novembre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 02:29

Sous mon lit

Mais qu’est-ce donc qui s’y cache ?

Sous mon lit il y des bruits bizarres

Un mini quelque chose y marche

Et ses excursions ne sont pas rares

Mais que veut-il donc poursuivre ?

Il est peut-être en fait à la chasse

Si son but ultime est de me nuire

Alors il devra être bien coriace

Mais pourquoi est-il si nocturne ?

Je crois qu’il a en fait peur de moi

Ou alors c’est un petit noctambule

Qui vit dans un monde de petit pois

Mais enfin a quoi ressemble-t-il ? !!

Lorsque je me jette au pied par surprise

Je n’y vois que poussière et bout de cils

Point d’habitant en vadrouille ou délire

Mais qui est ce locataire non déclaré ?

Il est surement en situation illégale

Pour ne point dévoiler son identité

Ce type doit être évadé d’un hopital

Mais qu’est donc qui s’y amuse ?

Il me reveille toujours en plein voyage

Si cela est sa stratégie et sa ruse

Alors bonne nuit et.. : restes sage

Révoltère

Octobre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 02:54

Le secret

Oui moi j’en ai

Un comme vous

De ces impensés

Qui créent des trous

Je les cachent

Dans mes remous

Que ne sachent

Jamais les fous

Je mourirai avec

Et sous la torture

Pourrai clouer le bec

De la désinvolture

Il n’y aura de film

Que d’une biographie

À ma facon coquine

De créer des parties

Non je n’ai rien fait

De ce mal politique

Et si lui le sait :

Qu’il me laisse tranquille !

Serais-je si mauvais

À ne voir l’apoplexie

Que conduit le procès

Pour la route de la vie

Révoltère

Avril 2012

Repost 0
Published by Révoltère - dans Ces choses
commenter cet article