Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 11:18

Qiqihar

 

C’est une des plus vieilles cités du nord-est

Qui fût un temps capitale de province

Malgré les guerres et les conquêtes

Elle a survécu, traversé chefs et princes

 

Les Daur et les Tungus, ces peoples nomades

S’y sont petit à petit quelque peu sédentarisés

Vivant d’agriculture et devenus enfins stables

Y construisirent Bukui, la première mosquée

 

Développant leur camp nommé “propice”

Elle devint alors un centre de garnison russe,

Ville prospère du commerce devenant riche

Y attira alors migrants aux nombreux us

 

Mélange de tribus et de peuples éparpillés

Qiqihar rassemble pourtant Khitans et Mongols

Qui ont vu leur ancêtres s’y souvent s’affronter

Dans des invasions ou vengeances folles

 

Non loin se trouve la réserve naturelle Zhalong

Et ces magnifiques grues à couronne rouge

Qui s’arrêtent dans leur longue migration

Pour inspirer les peintres aux peintures douces

 

Ce n’est pas vraiment un lieu pour touriste

Cette ville que plus rien aujourd’hui n’attire

Alors on y passe une nuit dans un périple

Nordique comme une étape sans souvenir

 

Révoltère

Mai 2017

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 10:17

Nan Song Yu Jie

 

J’ai bien aimé me promener

À Nan Song Yu Jie à tes cotés

Et nous avons beaucoup zigzagé

Avec les mains bien chargées

 

Il y avait beaucoup de touristes

Mais seulement quelques étrangers

Je me sentais comme sur une piste

Où j’etais un evadé non recherché

 

Plus loin la rue gastronomique

Avec ces restaurants extensibles

Pas mal ce plat d’épicées écrevisses !,

Ces marchands aux grillades irrésistibles

 

Il y reste quelques vestiges

De la grande époque de cette ville

Et on peut admirer la rue antique

Que les Song ont jadis construite

 

Les modernes échoppes hurlant

Aux haut-parleurs leur offres alléchantes

Se mêlent aux historiques monuments

Où la grande mosquée y reste méfiante

 

Nous nous sommes échappés dans des venelles

Non baptisées au doux parfum du passé

Ce fût agréable et, je m’en souviens si sensationnel

Pour nos retrouvailles, amoureux et réjuvénés.

 

Révoltère

Mars 2017

 

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 02:41

Fucheng saison 5

 

 

Non ce n’est pas une série télé

Mais cela a autant de succès

Tant de monde dans ce quartier

Où pourtant l’air est si mauvais

 

Les cages à lapin s’alignent

Le long de l’avenue impeccable

Ici les familles s’empillent

Dans une discipline remarquable

 

La centrale électrique est voisine

Mais qu’importe, nous y sommes bien

Il y a les commerces, les épiceries fines

Aux bas des portes, jamais bien loin

 

Combien de milliers, combien de bouches

On semble envahi et absorbé

En journée, oh que ca grouille

Mais les nuits sont calmes et reposées

 

À l’entrée les boeufs dorés

Symbolisent la réussite de cet homme

Qui courre sur le fouet illuminé

Vers un avenir découpé en grande forme

 

On n’y voit guère le soleil

Et la lune s’y montre souvent jaune

Les tomates ne sont pas pareilles

Mais peu remarquent leurs fautes

 

 

Révoltère

Octobre 2014

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 02:36

Hohhot


Nous partirons par le train
Depuis la gare de Beijing
Ce sera un long serpentin
Entre plaines et Yanqing

 


Neuf heures de panorama
Où il vaut mieux une fenêtre
Pour apprécier les premiers pas
Dans la Mongolie et ses paîtres

 


Là-bas ne soit pas surpris
Des travaux de grande ampleur
La fierté économique modifie
À coup de bulldozers les vieilleurs

 


La gare monstreusement énorme
Et le centre-ville touristique
Montre l'appétit en grande forme
Du béton et de l'eco-politique

 


Rien d'exceptionnel dans la ville
Si ce n'est les toits plutôt "yourtes»;
Les inscriptions bilingues y brillent
Comme autant de mixité sourde

 


Le quartier musulman est exceptionnel
Et on y décèle beaucoup de puissance
Entre religion et culture traditionnelle
Hohhot où le mélange qu'y si range

 


Révoltere
Juin 2013

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 02:34

À Wu Mart

 

 

À 15 heures j’irai à Wu Mart

Donne-moi un peu d’argent

Pour attraper des promotions

Et des fruits pour le goȗter

 

 

À 15 heures j’irai à Wu Mart

Seul et bien assez grand

Je couperai la circulation

Comme un taxi non déclaré

 

 

À 16 heures je reviendrai de Wu Mart

Les poches vides et content

Avec mon gros sac de provisions

Que je jetterai en rentrant

 

 

À 16 heures je reviendrai de Wu Mart

Avec des abricots ou des piments

Ce sera une surprise riche d’émotions

De découvrir mon joli panier

 

 

Après 17 heures, je n’irai plus à Wu Mart

J’ai trop souffert de tous ces gens

Qui contrarient ma bénédiction

Et me font regretter mes vallées

 

 

Après 17 heures, je n’irai plus à Wu Mart

À y perdre combien de temps

À la queue pour payer mes intentions

Et recevoir des regards salés

 

 

Révoltère

Juin 2013

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 02:30

Sanya Wan:  14 h

 

Couché raide sous les bas palmiers

J’écoutais gronder la mer de Chine

Isolé, simplet de coups premiers

Sur la blancheur d’une peau fine

 

À part quelques restaurants endormis

Et serveurs immobiles en hamac

Il ne semblait avoir de vie

Que sous des hélicoptères d’entracte

 

L’île de Dong Mao attirait mon regard

De là-bas sans doute on me regardait aussi

Avec la même passivité rare

Qu’ont les vacanciers échoués ici

 

Il faisait déjà tres chaud a cette heure médiane

Le soleil très haut tronait en roi

À ma verticale et lancait ses lames

Sur la chevelure verte de mon toit

 

Elle était douce la brise iodée

Qui caressait mes rêves ensablés,

Épurés du rouge de mes racines

J’en oubliais même mon origine

 

Les ananas et les mangues parfumés

N’attendaient plus qu’à être dévorés

De ma place elles venaient faire sourire

Les gourmands et gourmands, quoi de pire ?

 

Révoltère

Mai 2014

 

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 02:30

Sanya Wan: 7 h

 

Quelques vies multicolores déambulent

Le long de la promenade des cocotiers

Piètinent et avancent là où recule

Celle qu’ils sont venus admirer

 

Les restaurants nomades ont disparu

Et nul ne sait leurs arrivées

Bientôt les traces auront disparu

Sous les balais de verts employés

 

La rue recommence sa cacophonie

Et les véhicules vont s’enchainer

Telle une artère elle charrie

Des couples solitaires en proximité

 

Le sable est dur, encore humide

Seul témoin de la bataille nocturne

Entre elle et les garçons intrépides

Tout est lisse et sans fracture

 

L’artiste peintre peut s’entrainer

À décliner la gamme turquoise ou bleu

Ciel, mer et terre ont decide

D’étaler leur panoplie de grand jeu

 

Les bateaux échoués se reposent

Garnis de filets fraîchement enroulés

Deux seuls isolés sont en pause

Dansant sur ce flot de tranquilité

 

Révoltère

Mai 2014

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 02:17

Mapo Doufu

 

 

 

 

A midi viens, je t’invite

Au restaurant de Sichuan

Ou la cuisine est exquise ;

Nous sommes si gourmands

 

 

Si tu ne crains pas les épices

Prends ma main et ton guide

Marcher un peu est plus propice

Sous ce temps splendide

 

 

N’arrivons pas trop tard

Sinon les chefs seront partis,

Les commis même débrouillards

Ce n’est pas pour notre appétit

 

 

J’ai envie d’un Mapo Doufu

Fais-moi encore confiance

Là-bas c’est un petit bijou,

Le meilleur de mon expérience

 

 

Les cubes en sont si tendres

Qu’ils fondent et te transportent

Et les saveurs coulissantes

Explosent et suivent à ta porte

 

 

 

Allez, vite accélérons le pas

Pour choisir une bonne table,

Ce déjeuner pour nos ébats

De gastronomes remarquables

 

 

 

Révoltère

Octobre 2016

 

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 02:34

Kao Zun Yu

Allons donc ce matin à Yanqi

Nous y ferons le tour du lac

J’ai une petite surprise pour le midi

Et je ne la sortirai pas de mon sac

Oh mais qu’est-ce que c’est ?

C’est quoi, dis-moi mon amour

Tu es vraiment très mauvais

Je n’ai jamais vu... comme toujours

Cela sera notre plat principal

Il y aura à côté des herbes sauvages

Soit cuisiné par le chef local

Ou alors qu’on pourra griller à la table

Intéressant bien évidemment

Parles ou je n’y vais pas

Je ne suis plus une enfant

Ton petit jeu s’arrête là

Tu la choisiras dans le vivier

Sans doute la plus grosse et vive

Et l’attraperas dans ton filet

Et elle pèsera plusieurs livres

C’est toi qui paye, allons-y

J’ai un peu faim, j’en salive

Ne trainons pas trop ici

Je mets mes chassures, j’arrive !

Révoltère

Mai 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 03:41

Wuzhen

Nous nous sommes rapprochés à Wuzhen

Et avons beaucoup zigzagés

Dans les allées et sur les ponts de pierre

Avec tous leurs escaliers

Nous nous sommes enfermés à Wuzhen

Et oublié le monde moderne compliqué

L’est et l’ouest s’y complètent, se diffèrent

Dans ce village populaire si renommé

Nous avons ronronné à Wuzhen

Et glissé dans le calme et la beauté

L’authenticité était bien réelle

Comme ces locaux devenus hôteliers

Nous avons bien mangé à Wuzhen

Des herbes sauvages aux noms oubliés

Des poissons vapeur de la rivière

Tous préparés par nos tenanciers

Nous avons tant photographié a Wuzhen

Et prit un malin plaisir à recommencer

Tous ces angles, sous ces lumieres

Nos clichés nocturnes à jamais mémorisés

Nous nous sommes aimés à Wuzhen

Et avons tant à nous rappeler

De ces deux jours exceptionnels

Ou rien ne nous a dérangé

Révoltère

Avril 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans De Chine - Tome 2
commenter cet article