Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Révoltère
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard.
vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr
  • Jeune francais avec beaucoup d'idees et influence par Rimbaud, Voltaire et Paul Eluard. vous pouvez me contacter a l'adresse : revoltere@yahoo.fr

Texte Libre

12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 02:26

Kanaky

 

 

 

Ce n’est pas encore un pays

Mais ils se battent pour le devenir

Celui ci serait alors très petit

Et oublié des grands empires

 

 

C’est une nouvelle terminologie

Pour ce coin de l’océan pacifique

Inventé il y a quelques décennies

Par des indépendantistes frénétiques

 

 

Nous en avons entendu parler

Pour ses côtés sauvages et exotiques

Son mélange culturel pourtant clivé,

Ses traditions tribales ésotériques

 

 

C’est un morceau de France éloigné

Où certains n’y ont jamais mis les pieds

Ici on n’a pas de Champs-Elysées

Mais on se rencontre à la place des cocotiers

 

 

Kanaky représente un rêve de liberté

Et un combat pour une autonomie totale

Les gentils accords de Matignon signés

Ne suffisent plus aux populations locales

 

 

Alors on a même créé un hymne et drapeau

Pour accélerer ce mouvement de reconnaissance

Peut-être un jour on célèbrera des héros

Et une fête nationale au goût de revanche

 

 

Révoltère

Décembre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 02:42

Boodog

 

 

 

C’est un plat plutôt barbare

Qui n’est pas pour restaurant

Dégusté et partagé par les tartares

Qui le cuisinent en chantant

 

 

On peut deviner ici les carences

Et limitations de choix d’ingrédients

Alors la simplicité est la conséquence

Et sa recette primaire jamais ne surprend

 

 

Il s’agit souvent d’une ferme chèvre

Ou d’une marmotte fraîchement chassée

Qui sera cuite de méthode spectaculaire

Pour un barbecue familiale de bon été

 

 

Les membres brisés seront grillés

Et le cou étêter fermé d’un fil de fer

Tel un sac de chair prêt à se gonfler

Le corps farci de chaudes pierres

 

 

Mieux vaut ne pas voir les étapes

Âmes et coeurs sensibles dites non

 A cette authentique méthode brutale

De cuisson à vapeur sous pression

 

 

Pas de place pour les végétariens

Sauf quelques oignons et carottes

Boodog est un mets unique et peu fin

Que peu de touristes ne rafollent

 

 

Révoltère

Novembre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 02:45

Argal

 

“Fumier séché utilise pour le chauffage”

 

 

 

On ne va tout de même pas couper

Un des petits arbres sporadiques

Qui a reussi malgré les difficultés

Tant climatiques que géographiques

 

 

Avant tout déjà pas très nombreux

Et même à certains endroits inexistants

Petits cassés au cours des hivers rigoureux

Grands abattus aux tempêtes de printemps

 

 

Alors il faut bien un autre combustible

Comment donc faire pour se chauffer ?

Sans feu on ne peut pas longtemps survivre

Pour le thé bouillant et évidemment cuisiner

 

 

Chaque été les femmes parcourent les steppes

Principalement là ou sont passés ses troupeaux

Quelques jours précèdent et vont faire la collecte

De ce que leurs corps ont rejetté, pas très beau

 

 

Il est partout colle au sol en galettes

C’est un sacré butin, un précieux materiau

Stocké en tas non loin de l’habitat, sur requête

On le trouvera pourtant dans les nuits de fléaux

 

 

Gratuit et organique, sacrément écologique

Voici un recyclage sans aucune pollution

Vous ne connaissiez pas l’argal avant cette article

Que ferez-vous à la prochaine moisson ?

 

 

Révoltère

Octobre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 02:37

Aruul

Ils mangent des morceaux durs

Qu’on ne peut casser avec les dents

Autant macher une chaussure

C’est un snack à sucer patiemment

Fabriqué à partir de lait caillé

Déshydraté et séché aux quatre vents

Sous le soleil de la steppe libérée

Les aruuls s’élaborent artisanalement

C’est une sorte de fromage

Pratiquement sans durée de vie

Qui fera passer les mois effroyables

Avec ces bonbons asssez jaunis

Chaque famille en préparent

Avec l’abondance des laits variés

Ainsi les saveurs n’ont pas de standard

Recettes et ingrédients sont bien gardées

Secret d’une dentition forte et de santé

Les mongols en raffolent en excursion

Désolé americains chewing-gum importés

Vos pâtes de pétrole ont raté ici leur invasion

On en trouve sur les étals des marchés,

Formes multiples d’une fabrication manuelle

C’est un concentré estival et vitaminé

Qui n’a pas de cousin lointain pareil

Révoltère

Septembre 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 02:37

Billabong

Tous ces habits colorés

Sont parfaits pour la détente

Sans leur style décontracte

Ils symbolisent les vacances

Les sportifs du dimanche

Y trouveront aussi leur compte

Pour courir sans leurs manches

Sur la corniche des grosses blondes

Il y a aussi des jeunes branchés

Férus et idéalisés de « Point Break »

Qui se rêvent un jour sélectionnés

De Patrick Swayze et du remake

J’en oubliais les accessoires

Comme casquettes, sacs ou sandales

Les lunettes pour beau et bien voir

Ici la panoplie est donc intégrale

Ce n’est pas du prêt à porter

Non pas d’habit de soirées

Bien plutôt du prêt à s’emporter

À glisser sur des vagues déchainées

Il faut mieux être musclé

Et la peau un peu ensoleillée

Pour cette marque qui propulse

La mode Aussie mondialisée

Révoltère

Août 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 02:35

Les 5 museaux

Vivre dans la steppe est difficile

Il faut de la force et endurance

Tout n’y est pas toujours tranquille

Entre zuds printaniers et silences

Les voyageurs vagabonds s’arrêtent

Et repartent après thé et friandises

Et puis la famille au soir s’encercle

Dans la yourte où la chaleur s’exquise

Aucune possibilité d’agriculture

Alors on y élève des animaux

Un don de la vie et de la nature

Que l’on amasse en troupeaux

Ils en apportent des bénéfices

Comme ces laits fraîchement tirés

Futurs boissons alcoolisées ou acides

Ou deviendront fromages durs séchés

Ici point de cochon ou poulet

Les quatres pattes seront rapides

On a aussi besoin de leur duvet,

Ce bijou cashmere que l’on prise

Parfois il faudra en supprimer un

Qui deviendra diner et belle peau

Étés et hivers s’enchainent en refrain

Mais tous parlent des cinq museaux

Révoltère

Juin 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 02:54

Khadag

Lorsque j’ai quitté la Mongolie

Après un printemps de bataille

Les collègues se sont reunis

Et m’ont offert un khadag

Il s’agit d’une écharpe de soie

Celle-ci était comme souvent bleue

Utilisée en signe de respect vers moi

Il y avait un cadeau en son milieu

Ils l’ont tendu les mains ouvertes

M’ont souhaité bonne santé et chance

Les deux longueurs tombantes similaires

Je l’ai soulevé avec bienveillance

J’en ai vu avec des dessins inspirés

Il y en a pour plusieurs circonstances

Et parfois avec des mots imprimés

Elles ont même des noms en différence

Plus rarement vues celle de blancs

Symbole du lait, d’âme et de coeur inoxydable

Pour le président et officiers de hauts rangs

La couleur du mois pure et vénérable

De jaune pour le moine boudhiste

Le rouge représentant le feu

Ou de vert pour mère terre

Ne seront que pour rituels religieux

Révoltère

Mai 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 03:14

Deel

Comme nos tuniques européennes

Le deel est un habit assez long

Que l’on revêt de façon journalière

Dans les campagnes aux quatre horizons

Il s’agit du costume traditionel

Que tous portent à toute grande occasion

Comme un mariage, des jeux évènementiels

Comme la fête nationale, des réunions

Plutôt coloré et varié en couleurs

Parfois bleu, olive, bourgogne ou marron

Il symbolise à une faible grandeur

L’origine et quelle tribu de la nation

Sous ces climats rudes et extrèmes

Il existe pour plusieurs saisons

De laine de chameau, de laine

De mouton ou encore de cotton

Le précieux cashemire et la soie

Recouvrira les plus riches qui feront

Venir un tailleur habile de ses doigts

Loin d’un juste au corps, pour « sa » création

Hommes et femmes, cavaliers ou guerrieres,

Aux poches géantes sous sa protection

On y cache des couteaux ou tabatières,

Téléphones portables et sa position

Révoltèe

Avril 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 02:55

Oboo

Faisons le tour de ce curieux cairn

Et nous aussi y jetons quelques pierres

De préférence blanches et ternes

Nous ajouterons croyances et mystères

Pour les déités des montagnes

On y sacrifie ici des animaux,

Souvent des moutons non coupables

Ainsi les esprits seront non brutaux

Les cailloux palissadés s’empilent

Au gré des années et voyageurs

À son passage d’un col ou d’une île

Perdue sur un sol monocouleur

Au centre du talus, un poteau

Censé permettre la communication

Autour sont fichés des épieux et drapeaux,

Lambeaux de laines rouges, os de mouton

De culture chamanique mongole

On les trouve à des intersections,

De différentes tailles ils affolent

Oiseaux et touristes de précaution

Faisons un deuxième tour en sens horaire

Et nous aussi lachons quelques mots

Et si un jour se réalise notre prière

Nous reviendrons remercier l’oboo

Révoltère

Mars 2016

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:07

Amarapura


Oh ma vieille capitale
Tu n’es plus que ruines
Tu étais as-tu cru speciale
Mais tu es détruite


Oh ma bonne histoire
Tu es un lieu touristique
Toi qui vendait l’espoir
D’une culture diplomatique


Oh ma chère destination
Tu as cru tes solutions
Tu avais trop d’ambition
Et ai perdu tes fondations


Oh ma tendre épopée
Tu pourrais tant raconter
Mais que s'est-il passé ?
Et pourquoi as-tu saigné ?


Oh ma belle compagnie
Tu as enterré tes maudits
Tu as choisit donc ta vie
Tes amis et bien tes ennemis


Oh mon unique visite
Tu sais me retenir
Et si je connais ton site
C'est parce que flétrir


Révoltère

Septembre 2011

Repost 0
Published by Révoltère - dans En voyage
commenter cet article